#4 - Le journalisme en aide au référencement naturel

journalisme aide référencement naturel

« Travailler le référencement naturel » d’un site est appelé SEO : ce terme anglo‐saxon signifie Search Engine Optimization. Le but est d’utiliser des techniques pour optimiser le site. Pour cela, il faut « plaire » au moteur de recherche et au lecteur. Un contenu optimisé sur un mot clé précis aura ainsi une meilleure place dans les résultats de moteurs de recherche à la requête tapée pour les mots clés choisis par l’internaute. Il faut également coder proprement la page, exploiter correctement les liens… Le rédacteur SEO et journaliste pourra s'aider de techniques précieuses.

Le contenu s’adresse aux moteurs. Mais aussi à l’être humain. Dans les premiers temps, le contenu sur internet était décrié comme étant assez pauvre. Des techniques d’optimisation de Black Hat (technique de référencement naturel considérée comme discutable, non éthique et / ou punissable), comme la répétition abusive de mots clés) permettait ainsi de passer devant des concurrents. Avec le temps, les moteurs de recherche, pour répondre à ces critiques, sont devenus plus pointilleux. Notamment avec les mises à jour des algorithmes de Google : Panda(dévaluation des sites au contenu de faible qualité) et Pingouin (pour éviter les campagnes frauduleuses de liens). Leurs mises à jour ont montré cette volonté d’avoir un contenu plus pertinent pour l’utilisateur et de limiter les duperies des référenceurs.

Rédiger pour le web : les bonnes pratiques du journalisme de presse écrite

Or, ayant fait ses preuves depuis longtemps sur la presse papier, l’écriture journalistique semble à même de redonner « du lustre » aux contenus sur le web. Elle se trouve à la convergence d’une lecture de plaisir et d’une information exacte. Les techniques d’écriture journalistique se caractérisent ainsi par leur efficacité à véhiculer un message.

Dans la pratique, même si la profession de journalisme semble hermétique aux théories, des principes d'entrainement, plutôt que des règles, ont peu à peu émergés. Prisonniers des contraintes de temps et de format, les journalistes ont du développer des techniques efficaces pour écrire.« Inspirée par la compréhension des réactions du lecteur, auditeur ou téléspectateur, la recherche de l’écriture efficace se trouve au cœur de tous les modes d’exercice du journalisme », explique Jean François Bège, ancien journaliste à Sud Ouest.

« Les contraintes éditoriales et rédactionnelles existent depuis longtemps en presse écrite : sortir une « Une » qui fasse vendre, opter pour un titre aguicheur, composer avec les annonceurs… », raconte Valéry Français Tardy, ancienne journaliste de presse, aujourd’hui membre d’une agence de stratégie éditoriale et de rédaction web. « Il y a donc fort à parier que les petites recettes éprouvées de l’écriture journalistique peuvent être appliquées avec succès à la rédaction en ligne ».

En savoir plus sur le sujet :
Mise en place des techniques de journalisme : optimisation des contenus

Rédacteur et journaliste : l’écriture proprement dite.

Rédaction et journalisme : enrichissent de l’écriture